Parmi les mesures de prévention contre le coronavirus, l’emploi du gel hydroalcoolique fait partie de la première liste. En effet, ce gel est très préconisé afin d’éliminer les virus et les bactéries, comme la grippe et le coronavirus.

Depuis le commencement de la pandémie du coronavirus, les ventes des gels hydroalcooliques se sont triplées. D’ailleurs, la majorité des magasins et des pharmacies sont en rupture de stock. Ainsi, en cas de pénurie du gel hydroalcoolique et pour faire de l’économie, il est vivement conseillé de suivre la recette du gel hydroalcoolique donnée par l’OMS ou l’Organisation mondiale de la santé. Quoique cette recette soit destinée aux professionnels de la pharmacie, les particuliers peuvent également le réaliser à la maison.

Les ingrédients de base pour faire son gel hydroalcoolique

Le premier ingrédient indispensable pour réaliser son gel hydroalcoolique est l’alcool. En effet, ce dernier a pour mission de tuer les bactéries et les virus. Outre l’alcool, on doit également utiliser de l’eau oxygénée ou du peroxyde d’hydrogène. Cet ingrédient a pour action d’éliminer les spores bactériennes. À noter que l’on ne doit utiliser que de l’eau oxygénée qui n’a aucune action néfaste sur la peau. Ainsi, il faut éviter l’eau oxygénée avec une concentration supérieure à 3%. Enfin, il faut également utiliser du glycérol qui est un humectant et un émollient. Mais, où trouver ces ingrédients ? On peut acheter ses ingrédients dans une pharmacie ou dans une droguerie.

Concernant la posologie des ingrédients, pour un litre de gel hydroalcoolique, on a besoin de 833 ml d’alcool, de 41,7 ml d’eau oxygénée dont le peroxyde d’hydrogène est inférieur à 3 % ; 14,5 ml de glycérine (glycérol 98 %) et de l’eau bouillie ou distillée.

Les étapes pour fabriquer son gel hydroalcoolique

Pour réaliser son propre gel hydroalcoolique, on doit verser l’alcool à l’intérieur d’un récipient gradué. Ensuite, il faut ajouter l’eau oxygénée et le glycérol. Il est important de souligner que le glycérol doit être visqueux. Ainsi, pour rincer le flacon dans lequel il a été posé, on doit utiliser de l’eau distillée. Puis, compléter la solution avec le reste de l’eau distillée. Après, on doit immédiatement répartir la solution réalisée dans plusieurs flacons hermétiques pour empêcher l’évaporation. Concernant le temps d’attente, on doit attendre 72 heures avant d’employer son gel hydroalcoolique.

Il est important de noter que les proportions peuvent varier, mais la concentration de l’alcool doit toujours être supérieure à 60%. En effet, plus la solution est concentrée en alcool, plus le gel hydroalcoolique sera efficace.

Recette pour faire un gel hydroalcoolique naturel

Hormis la recette donnée par l’OMS, on peut également faire un gel hydroalcoolique naturel en mélangeant des ingrédients naturels. Ainsi, on doit mélanger dans un petit vaporisateur en verre de 10 ml : 0.8 ml de glycérine végétale bio, deux gouttes d’huile essentielle de citron, deux gouttes d’huile essentielle de tea tree et 9 ml d’une base neutre. Il est important de mentionner que le tea tree est une huile essentielle qui est très connue pour ses vertus antiseptiques et antibactériennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *