Dès que l’enfant est né, il est en contact direct avec une atmosphère non stérile. L’enfant touche des objets et met ses objets dans la bouche. De plus, le bébé est pris dans les bras et interfère avec ses proches : parents, grands-parents, autres enfants, etc. Ainsi, pour accroître et renforcer le système immunitaire de l’enfant, on doit lui vacciner. Par ailleurs, le vaccin est également indispensable pour protéger les enfants contre les maladies. Focus sur l’importance du vaccin chez les nouveau-nés.

1. Développer et améliorer son système immunitaire

Durant la grossesse, maman envoie ses anticorps au fœtus. Mais, une fois que le bébé vient au monde, il ne reçoit aucun anticorps venant de sa mère, qui le rend très vite sensible et vulnérable. En effet, l’efficacité des anticorps donné par sa mère réduit petit à petit. Même si l’allaitement maternel prend le relais pour donner des anticorps à l’enfant, ce n’est pas suffisant pour construire son système immunitaire.

Durant les premières années de la vie de l’enfant, il recevra divers microbes lui permettant d’accroître et de renforcer son système immunitaire. Mais, en attendant, on doit faire des vaccins à son bébé, pour que son système immunitaire puisse le protéger contre les maladies qu’il pourra rencontrer durant ses premières semaines.

2. Protéger le nourrisson des maladies

Il existe des maladies qui pourront avoir des effets dangereux sur la santé, voire même la vie du bébé dont l’âge est inférieur à 2 ans. Parmi ces maladies se trouve la rougeole qui peut causer des infections du cerveau et des pneumonies. De son côté, la coqueluche peut causer de l’asphyxie. Chez un bébé de moins de 2 ans, une méningite à méningocoques cause des séquelles très conséquentes, voire même mortelle. Quant aux oreillons et à la rubéole, ils entrainent des complications chez l’enfant et laissent des séquelles. Ainsi, pour protéger son enfant de ces maladies, le mieux est de le vacciner. Il est important de souligner que certains vaccins doivent être faits rapidement, dès la naissance de l’enfant.

En plus de protéger son propre enfant, faire vacciner son enfant permet également de protéger les autres enfants, mais également toute la communauté. D’ailleurs, quelques fois, l’intérêt de la vaccination est de protéger l’autre, comme la rubéole par exemple. En effet, la rubéole est bénigne sur les garçons, mais on doit les vacciner pour éviter que cette pandémie touche les femmes enceintes.

3. Faire reculer les maladies

Faire vacciner son enfant est le gage de faire reculer certaines maladies. D’ailleurs, si tout le monde était vacciné contre la maladie de la rougeole, de la rubéole et des oreilles, ces maladies disparaîtraient. Enfin, le vaccin ROR est très efficace, à condition d’avoir reçu les 2 doses. D’ailleurs, ce vaccin a été décrété obligatoires chez les nouveau-nés depuis 2018.

Mais, on doit également vacciner ses enfants quand ils commencent leur vie en société : à la crèche, écoles, centre de loisirs, etc. En effet, durant cette période    de leur vie, les enfants sont exposés à diverses maladies infectieuses. Ainsi, pour protéger ses enfants et les autres enfants, on doit impérativement les vacciner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *